AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

bienvenue sur me before you
me before you se met à l'automne, on démarre en beauté avec un event et des jeux ♥

Partagez | 
 

 Shannon ✘ Sorry seems to be the hardest word

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shannon Mortimer
the guilty one
avatar

(FACE, ©) : Louis Tomlinson ©.pandora
(PSEUDO) : Life Burns
(MEETINGS) : 550
(AGE) : 25 ans


READ MY TEA LEAVES
(RPs): ✘Casey ✘YOU? (open)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Shannon ✘ Sorry seems to be the hardest word   Dim 28 Aoû - 1:24


      - Shannon Mortimer -
      Sorry seems to be the hardest word.
     
--------------------
nom complet: Mortimer, il ignore complètement les origines derrière ce nom de famille, il n'a jamais été curieux d'en savoir plus à ce sujet. Il s'appelle comme ça, c'est tout. Shannon. Ses parents sont fans des prénoms mixtes, son frère et sa soeur ont également hérité de prénoms mixtes, et tous commençant par la lettre 'S'. âge, date et lieu de naissance : il a vingt-cinq ans, le quart de siècle est atteint. il est né le treize juin mil neuf cent quatre-vingt onze, ici-même à Stratford-upon-Avon nationalité et origines: de ce qu'il sait, ses origines sont purement anglaises. Sûrement qu'en remontant un peu l'arbre généalogique il trouverait une autre origine, mais à priori, il n'est qu'Anglais et ça lui va bien comme ça.  métier/études: aider et prendre soin des autres, ça toujours été une passion pour lui, c'est inné chez Shannon, c'est donc sans surprise qu'il a choisi d'être infirmier. orientation sexuelle: homosexuel qui ne sa cache pas, sans pour autant le crier sur les toits, il a toujours su au fond de lui qu'il préférait les hommes. statut civil: en couple avec le célibat depuis son dernier copain qui est à l'origine de son état actuel. statut familial: grâce à ses parents, il a pour le moment un niveau de vie correcte, sans rouler sur l'or. traits de caractère: altruiste souriant patient à l'écoute généreux influençable alcoolique bordélique sarcastique susceptible sensible groupe: PAPER MINDS. avatar: Louis Tomlinson crédits: found on google.

     
dream a little dream of me.
      il a besoin de boire plusieurs bières par jour sous peine de faire des crises de manque, voir parfois des alcools plus fort ne mange quasi plus rien, évite toute nourriture trop riche, si bien qu'il en est devenu anorexique aime prendre des nouvelles des patients qu'il a suivi quand il le peut a très souvent des périodes d'insomnies et les passe quand il fait beau dehors dans le jardin de la maison familiale, quand il fait moche il aime bien lire ou trainer un peu sur internet il ne sait pas vraiment avoir d'opinion par lui-même et à tendance à se caler sur ce que les autres veulent entendre il adore faire de longues balade avec Darko son berger australien qu'il s'est offert l'année passé, contre l'avis de ses parents, première et seule fois qu'il allait à leur encontre il ne se cache pas vraiment d'être homosexuel, mais ne s'en vante pas vraiment non plus, surtout pour éviter que ses parents ne l'apprennent. il n'aime pas faire de vague et être au centre des attentions, il est plutôt celui qui suit que celui qui dirige il est très protecteur envers sa petite soeur Sasha, peut-être même parfois un peu trop, car il veut à tout prix lui éviter de tomber dans les travers dans lesquels lui et leur grand frère Sidney sont tombés

     
pseudo/prénom: Life Burns/CeL. âge et pays: too old to be told/France, quiche lorraine au rapport et vive la Mirabelle. connexions: normalement 7/7j, sauf en cas d'absence ou d'imprévus. commentaires sur le forum:        autres: Hakuna Matata   .


Dernière édition par Shannon Mortimer le Dim 28 Aoû - 14:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shannon Mortimer
the guilty one
avatar

(FACE, ©) : Louis Tomlinson ©.pandora
(PSEUDO) : Life Burns
(MEETINGS) : 550
(AGE) : 25 ans


READ MY TEA LEAVES
(RPs): ✘Casey ✘YOU? (open)
(RELATIONSHIPS):

MessageSujet: Re: Shannon ✘ Sorry seems to be the hardest word   Dim 28 Aoû - 1:24

scars and souvenirs.
     
You'll never feel like you're alone
I'll make this feel like home

  Les yeux cernés, Shannon vient d'enchainer deux services pour pallier à l'absence d'un collègue et il lui manque sa dose d'alcool. Il a froid, il tremble et il n'a qu'une seule envie, rentrer chez lui, ouvrir une bouteille de bière et pouvoir prendre une douche. Il se dirige donc, tel le zombie qu'il est devenu vers les vestiaires, mais se fait interpeller avant de pouvoir y arriver. « Shannon, je pourrais te parler un instant ? » Le jeune homme hoche la tête et change de direction pour se diriger vers la personne qui vient de l'appeler et qui s'avère être le psychologue de l'établissement. Il ne s'inquiète pas outre mesure, cela lui arrive, parfois pour parler de certains patients, car le châtain est très proche d'eux en général, il s'investit énormément auprès d'eux, allant même jusqu'à prendre des nouvelles de certains après la fin de leur hospitalisation, enfin quand cela lui est possible. C'est donc assez naturellement et régulièrement que le psychologue demande à le voir pour parler ensemble d'un cas ou d'un autre. « Viens entre. Tu as l'air fatigué ? » Shannon avance dans le bureau et s'avachit sur le fauteuil faisant face au praticien. « Oui, ce n’est rien, je viens juste d'enchainer deux services, j'allais justement rentrer chez moi. » Il précise bien ce dernier point, espérant peut-être que l'homme remettra cette conversation à plus tard et surtout, pour ne pas avoir à mentionner qu'il ne dort quasiment plus, ou alors très mal, qu'il culpabilise, qu'il ne mange presque plus et surtout qu'il est en manque d'alcool, n'en ayant pas pris avec lui, parce qu'il évite quand même de le faire au maximum sur son lieu de travail, parce que là, il n'avait pas prévu qu'il allait devoir remplacer un collègue absent et donc faire un double service. L'alcool est devenu un gros problème chez Shannon depuis sa dernière relation amoureuse, c'est carrément un vrai problème d'addiction aujourd'hui, qu'il arrive pour le moment à cacher. Son ex était un mec paumé, drogué et alcoolique, Shannon influençable comme il est s'est laissé embarquer sur une pente qu'il n'aurait jamais prise de lui-même, mais c'est surtout que c'est arrivé à un moment de sa vie où il avait besoin de marquer une rébellion vis-à-vis de ses parents, de se démarquer de cette image tellement lisse et surfaite qu'il faut absolument donner. Il n'a jamais rien consommé d'autre que de l'alcool, et ce n'était rien de bien grave tant qu'il était en couple, ça l'est devenu après qu'il se soit fait larguer, il s'est réfugié dans cette consommation nocive pour pallier au manque de son compagnon.

Le jeune infirmier n'aime pas spécialement la façon dont le psy le fixe, il a l'impression d'être scruté en profondeur, et ça ne lui plaît absolument pas. Il est là pour parler éventuellement de leurs patients, pas de lui, il n'en a pas besoin. Enfin si, il en aurait besoin, mais de là à lui faire accepter de se faire aider, ce n’est pas encore gagné. « Tu es sûr ? J'ai l'impression que tu as encore maigri. » Shannon grimace à ce fait énoncé qu'il sait véridique, il a bien constaté à quel point il flotte de plus en plus dans ses vêtements. « Avec mes permanences, j'avoue qu'en ce moment je ne mange pas correctement, je n’ai pas vraiment le temps. Je cours partout, je brûle probablement plus de calories que je n'en avale, rien d'étonnant et rien d'inquiétant. Dès qu'on sera de nouveau au complet, je pourrais reprendre mes services normaux et avoir plus de temps pour moi. » Il espère avoir été convainquant, parce que bon, face à un psychologue, on n'est jamais certain qu'il n'arrive pas à lire en nous au-delà des mots que l'on prononce. En tout cas, il n'est clairement pas prêt à avouer que c'est volontairement qu'il ne mange quasiment plus rien. Il mangeait déjà peu et rien d'excessif parce qu'il devait garder un aspect que ses parents considèrent comme présentable, ne pas prendre de poids, faire beaucoup de sport, manger sainement, etc. Jouer au fils modèle, de la famille modèle qu'ils espèrent être dans le quartier. Ses problèmes d'alcool n'ont fait qu'accentuer ce trait déjà bien présent chez lui et l'ont fait plonger dans l'anorexie dite mentale ou restrictive en terme médical. Personne ne semble vraiment avoir remarqué les problèmes du châtain, enfin personne hormis son frère aîné, avec qui il partage sa chambre au domicile familial. « D'accord. Mais tu sais que si tu as le moindre problème, tu peux venir me parler ? » Shannon se contente une nouvelle fois de hocher la tête de bas en haut en guise d'acquiescement.

Le châtain se redresse, prêt à se lever et s'en aller, toujours aussi pressé de rentrer chez lui, et puis, il n'est vraiment pas fan de la tournure que semble prendre la conversation. Il n'a pas envie d'avoir plus à se justifier sur lui-même. « Shannon attend. Je voulais te parler de Casey. J'ai remarqué que tu passais beaucoup de temps auprès de lui. Pourtant à la base tu n'étais pas censé être son infirmier, je me trompe ? Tu le connais. » Shannon fait non de la tête. Et techniquement, il ne ment pas vraiment, il ne le connaissait pas, il ne l'avait jamais rencontré personnellement et ne connaissait pas son nom avant qu'il ne soit admis dans le service. « Ce qu'il lui est arrivé m'a touché, c'est un garçon qui a un peu près le même âge que moi, ça aurait pu être moi à sa place. Je me suis identifié à lui, alors j'avais envie de l'aider. » Le psy semble croire son petit discours, car il sourit légèrement. « Je comprends. C'est tout à ton honneur alors. » En revanche, ce qu'il ne dit pas, c'est que Casey, il l'avait bien déjà croisé une fois avant son hospitalisation, pire que ça, il était présent au moment de son agression. Sortie de soirée très, trop arrosée, Shannon avait suivi Sidney, son frère aîné et avec d'autres amis, ils sont tombés sur le bouclé. Le châtain n'a pas vraiment compris ce qu'il se passait, son frère s'est mis directement en rogne, sa colère étant exacerbée par l'alcool ingéré et a donné directement un coup de poing au jeune homme. L'infirmier est resté bouche bée devant l'acharnement de son frère sur ce garçon, pétrifié surtout, incapable de bouger pour l'en empêcher. Il n'a su que rester spectateur de cette agression perpétrée par son propre frère et ses amis sans être capable d'intervenir, enfin jusqu'à ce que ça n'aille trop loin, en posant une main timide sur l'épaule de Sidney, et lui dire d'une voix mal assurée qu'il est en train d'aller trop loin. Il ne sait plus trop ce qui s'est passé ensuite, il avait beaucoup bu, mais il croit se rappeler que son frère étonnamment l'a écouté et qu'ils se sont tous dispersés pour rentrer. La culpabilité de ne pas avoir agi plus tôt et sa conscience professionnelle quelque part en lui, l'ont fait tout de même appeler les secours, histoire de ne pas laisser le bouclé dans la rue comme ça. Il se souvient de ce coup de fil qu'il a donné, complètement paniqué, mais couvrant quand même son frère, ne donnant que le lieu où trouver le blessé. Dès le lendemain, dès sa prise de service, ayant décuvé, mais sans avoir été capable de dormir, il s'est renseigné sur le bouclé et a tout fait pour qu'on le nomme son infirmier référent. À défaut d'avoir agi sur le moment, il compte désormais tout faire pour aider Casey à se remettre de cette nuit dont il est au final aussi coupable que les autres, même s'il n'a aucune idée de pourquoi. « Je ne sais pas si c'est le cas. Je sais juste qu'il me touche particulièrement et que j'ai besoin de l'aider à s'en sortir. » Shannon se lève et s'excuse auprès du psy. « Je suis vraiment fatigué, je voudrais rentrer. » L'homme s'excuse à son tour de l'avoir retardé et lui sert la main pour le saluer avant qu'il ne parte. « Shannon, ce n'est pas parce que notre métier est d'aider et de soigner les autres que l'on n'a pas besoin parfois nous aussi d'aide. » L'infirmier comprend plus ou moins le message du psychologue et se doute que toutes ses réponses ne l'ont pas totalement convaincue et ça l'inquiète un peu. Mais il fait comme si de rien était et sort du bureau sans répondre à cette dernière phrase. En chemin vers chez lui, la culpabilité et le remords le reprennent de plus belle. Il aurait dû balancer son frère, il aurait dû dire ce qu'il sait à défaut de les en avoir empêché, mais il ne peut pas, son frère le menace de balancer à leurs parents, à ses patrons pour ses problèmes d'alcool dont il est le seul au courant, ayant bien remarqué les habitudes de son cadet, puisqu'ils partagent la même chambre. Son métier à Shannon c'est sa vie, et il ne veut pas risquer de le perdre, alors il se tait. C'est probablement pour ça aussi, qu'il s'acharne autant à aider Casey dans son rétablissement, et qu'il apprend petit à petit à le connaître et à l'apprécier.  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shannon ✘ Sorry seems to be the hardest word
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: creating your life :: IDENTITY CARD :: ON TOP OF THE WORLD-