AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

bienvenue sur me before you
me before you se met à l'automne, on démarre en beauté avec un event et des jeux ♥️

Partagez | 
 

 touching me, haunting me. (jamie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: touching me, haunting me. (jamie)   Ven 9 Sep - 3:06


  come on, let it go, just let it be. why don't you be
you,and i'll be me? everything that's broke, leave it to
the breeze. why don't you be you, and I'll be me?
 

--------------------

Leith quitta son appartement légèrement en retard, comme d’habitude. Il avait énormément de chance de vivre dans une ville comme Stratford, et non pas à Londres. Avec le traffic, il n’arriverait sûrement jamais à l’heure pour ses rendez-vous. Attrapant son thermos de café sur le buffet de la cuisine et ses clés sur la table, il se hâta jusqu’à la porte, la fermant derrière lui, puis dans les escaliers. C’était son sport du matin, comme il aimait bien le dire. Mais il les prenait uniquement le matin. Le reste du temps, l’ascenseur était son meilleur ami. Leith n’était pas un garçon réellement sportif, mais il aimait entretenir son corps. Pour lui-même, pour sa petite-amie, qui elle était un vrai canon, si il devait donner son avis, et tout simplement pour savoir qu’il en faisait envier certains. C’était peut-être un peu prétentieux, mais il était comme ça, après tout. Arrivé à sa voiture, il se dépêcha de la démarrer. Cinq heures moins cinq. Il avait donné rendez-vous au mannequin qui devait poser pour lui à cinq heures, pile. À ce rythme-là, il n’était pas prêt d’avoir terminé ce foutu shooting. Étrangement, il avait été énervé toute la journée à propos de cette séance photo. Ils l’avaient prévu en avance, pourtant. Et Jamie, le mannequin, était quelqu’un avec qui il aimait travaillé, et qu’il commençait à bien connaître. C’est lui d’ailleurs qui l’avait contacté pour ce shooting, lui demandant s’ils pouvaient une nouvelle fois travailler ensemble, et mettre à profit les talents de photographe de Leith pour faire la promotion d’un produit, s’il avait bien tout comprit. Leith, qui ne dirait jamais non à une séance photo, de toute façon, avait directement accepté. Il avait été un peu surpris d’être si enthousiaste pour une séance photo. Ou serait-ce de revoir le jeune homme ? Après tout, ce n’était pas comme s’ils étaient devenus les meilleurs amis du monde. Et même si c’était le cas, il n’avait jamais eu autant envie de revoir un ami. Jamie, c’était différent. Il était toujours heureux de le revoir, puis il avait été rapidement énervé ou angoissé, sans savoir pourquoi. Il remettait ça sur le travail, sur son foutu perfectionnisme qui faisait qu’il détestait que des photos ne soient pas réussies, et qu'il détestait arriver en retard. Il se gara finalement devant le studio photo que lui et plusieurs photographes et mannequins de la ville partageaient, et bu une gorgée de son café avant de grimacer. « Dégueulasse », lâcha-t-il en le reposant. Il avait refroidit. Ça n’allait pas améliorer son énervement. Il regarda à nouveau l’heure: cinq heures sept. Il était en retard, et Jamie serait sûrement là, à l’attendre. Une nouvelle vague d’angoisse fit son apparition lorsqu’il sorti de la voiture pour rentrer dans le studio et retrouver le jeune mannequin. C’était insupportable, de se sentir comme ça sans raison, juste pour un shooting photo. Pourtant, Leith était un pro. Il faisait de la photo depuis des années, en vivait, et il savait qu’il avait du talent. La fausse modestie, ce n’était pas pour lui. Autant il était capable de rater des photos, autant quand il les réussissait, elles étaient toujours splendides. C’était sûrement dû à son perfectionnisme, celui qu’il détestait tant, mais qui pourtant lui permettait d’être un bon photographe. Son matériel à la main, il monta rapidement jusqu’au studio, déboulant dans la pièce sans s’annoncer. « Je suis là. Désolé du retard, mais on finira pas plus tard pour autant. » Il posa ses affaires sur une des tables et prépara son appareil photo, ignorant le mannequin. Et, finalement, lorsqu’il eu fini, il se retourna vers lui. Il posa enfin son regard sur l’homme qui hantait ses pensées, même s’il ne comprenait pas encore pourquoi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: touching me, haunting me. (jamie)   Sam 10 Sep - 16:06

J'avais une séance photo aujourd'hui et j'étais un peu nerveux. Chose qui m'étonne : ce n'est pas la 1ère fois que j'en fais et j'espère que ça ne sera pas la dernière. Ce n'est pas non plus le but de la séance, à savoir des photos de sous-vêtements masculins, pour un site en ligne qui m'a engagé. En fait, c'est plus avec la personne que je travaille, Leith.

Je connais ce photographe depuis un petit moment déjà. Je pense que nous nous entendons bien. Niveau boulot, il n'y a rien à dire en tout cas. C'est juste que, parfois, j'ai un peu l'impression qu'il va exploser et me remballer. En entrant dans le bâtiment, je ne peux m'empêcher de faire une petite prière silencieuse, une sorte de voeux. " Faites que ça se passe bien, faites que ça se passe bien, faites que ça se passe bien. "

L'ennui, c'est que ça ne commence pas ... Le studio est fermé et Leith répond absent. Lui qui est toujours à l'heure, ou même en avance, c'est étonnant. J'attends, décidant que je le contacterai au bout de 15 minutes de retard. Pour patienter, j'écoute de la musique sur mon iPod et m'appuie contre un mur, derrière moi. Bien sûr, je finis par m'impatienter et tourne en rond.

Mais Stargasm arrive (enfin). Tandis que je range mon lecteur de musiques, il s'excuse de son retard et nous pouvons rentrer.

Pas de soucis lui dis-je, en me mettant en place. Tu as lu le contrat ? Le site m'a dit qu'ils te l'ont envoyé ?

Après une réponse du photographe, je commence à me préparer. Je sors le modèle que je dois présenter, à savoir un slip. Moi qui porte que des boxers, ça change. Je me change donc derrière un paravent et reviens face à Leith, portant uniquement cette tenue.

C'est bon pour moi.


Dernière édition par Jamie Valentine le Lun 12 Sep - 20:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: touching me, haunting me. (jamie)   Dim 11 Sep - 0:05


Il lui sourit légèrement. Par politesse. Pour dire bonjour. Du moins c’est ce qu’il se disait. Il détailla rapidement le visage du jeune homme, puis détourna le regard, ne voulant pas le mettre mal-à-l’aise. Ou peut-être pour ne pas se mettre mal-à-l’aise lui-même, mais ça, ce n’était pas encore gagné. Il ressentait toujours les mêmes choses lorsqu’il était avec Jamie. Il avait envie de le regarder, de lui sourire un peu, de discuter avec lui pour apprendre à mieux le connaitre, et en même temps, il ne supportait pas d’avoir l’impression de l’ennuyer. Ou pire, qu’il puisse penser que Leith était… intéressé. Parce que Leith, ce n’était pas le genre à avoir envie de plaire aux autres hommes. Ça ne l’avait jamais été, ou du moins c’est ce qu’il s’était toujours dit. « Tu as lu le contrat ? Le site m'a dit qu'ils te l'ont envoyé ? » La voix du jeune mannequin fit sortir le photographe de ses pensées, et il hocha un peu la tête pour confirmer son propos, cherchant dans ses dossiers où il avait pu mettre le dit contrat. S’il arrivait à le retrouver, il pourrait le lire, parce qu’il était clair qu’il ne l’avait pas encore fait. N’aimant pas passer pour quelqu’un qui ne se préparait pas à l’avance, il avait préféré mentir, espérant trouver cette foutue feuille avant que Jamie n’est fini de se changer. Chercher la feuille occupait tellement Leith, qu’il ne prit même pas le temps de regarder vers le paravant pour apercevoir le jeune mannequin en train de se déshabiller. Bien qu’au fond de lui, il le savait bien, il en avait terriblement envie. Et puis merde, il ne trouvait pas ce foutu contrat. Il avait dû l’oublier en partant. Forcément, en étant en retard, on oublie toujours quelque chose. « C’est bon pour moi, » annonça le mannequin en sortant de derrière le paravant. Le temps était écoulé, il allait devoir assurer avec son mensonge, agir comme si tout allait bien. Il se retourna alors vers Jamie, ne s’attendant pas à le voir vêtu simplement d’un sous-vêtement. Leith écarquilla légèrement les yeux en le voyant dans cette tenue. « Euh, j’avais… J’avais pas vu cette partie du contrat. » Il détailla longuement tout le corps du jeune homme. Il ne l’avait jamais vu si peu vêtu, mais ça ne lui déplaisait pas. Enfin, si. Bien sûr que si. Il se sentait terriblement mal-à-l’aise d’être face à un homme presque nu, surtout qu’il était incroyablement bien foutu. Les joues de Leith se teintèrent légèrement de rouge alors qu’il finit par détourner les yeux, essayant tant bien que mal de cacher son embarra, ainsi que sa honte, d’avoir ainsi reluquer le jeune homme sans savoir pourquoi. Il n’avait même pas réfléchit lorsqu’il l’avait regardé de la tête aux pieds, comme si c’était normal. En même temps, il était vraiment bien foutu, comment ne pas regarder ? Il souffla un peu, attrapant son appareil avant de se déplacer un peu, regardant autour de lui. Regardant par tout, sauf vers Jamie. « J’ai dû perdre la page. Ou sauter le paragraphe sans faire exprès. Je ne savais pas que… » Il souffla une nouvelle fois, agacé par la situation, agacé de perdre ses mots, agacé de devoir rester avec un homme si peu vêtu et si… attirant. Du moins, c’est ce que les autres pensaient sûrement de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: touching me, haunting me. (jamie)   Lun 12 Sep - 20:53

Je me dirige vers le coin photos, en boxer. Bon, je dois l'admettre, me présenter dans cette tenue n'est jamais très agréable disons. Heureusement qu'il n'y a que nous deux, qu'il n'y a pas toute une équipe autour de nous ... Mais c'est pour des raisons professionnelles et je dois faire avec. Je me calme, en me disant que je pourrais être entièrement nu et que, quoiqu'il arrive, je dois assumer mon corps. Qui n'est pas si désagréable que ça à regarder, quand même.

Ah bon ? lançais-je, quand Leith me dit qu'il n'avait pas lu cette partie.

Pourtant, il est indiqué que ça sera pour des sous-vêtements masculins dans le fameux contrat. Aussitôt, je me dis que Stargasm n'a peut-être pas lu du tout le contrat, voir même ne l'a pas eu en sa possession. Est-ce le site qui n'a pas assuré à ce niveau-là ? Ou bien le photographe, qui n'a pas voulu s'encombrer de ce genre de détails ? Mais je finis par penser aussitôt à autre chose, car je trouve les regards que me porte mon interlocuteur particuliers.

Qu'est-ce qu'il y a ? demandais-je ensuite, en regardant mon corps nu et mon boxer. Il y a un problème sur moi ? J'ai une tâche ?

Pourquoi est-ce que Leith me regarde ainsi ? Est-ce que je le trouble ? Non, je me fais des idées, il est hétérosexuel et en couple. Impossible ! Mais pourquoi est-ce qu'il rougit un peu et qu'il détourne le regard ? Est-il si mal à l'aise d'être face à un homme en boxer ? Pourtant, Stargasm a les mêmes attributs que moi, il est donc habitué. J'ai un peu de mal à comprendre son attitude.

... Que c'est une séance pour des sous-vêtements complétais-je au bout de quelques secondes. Et que tu devras prendre le boxer en gros plan.

Autant y aller dans les détails, mettre au courant le photographe du travail qu'il devra faire aujourd'hui. Je me retiens de lever les yeux au ciel et inspire un bon coup, à la place.

On y va ? Comme ça tu pourras t'en remettre plaisantais-je ensuite, en souriant en coin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: touching me, haunting me. (jamie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
touching me, haunting me. (jamie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: the fun time :: BACK TO THE PAST :: MEMORIES-