AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

bienvenue sur me before you
me before you se met à l'automne, on démarre en beauté avec un event et des jeux ♥️

Partagez | 
 

 WILD + D&S [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: WILD + D&S [HOT]   Lun 29 Aoû - 23:58

WILD + D&S
Δ Cause when you look like that  I've never ever wanted to be so bad, oh . It drives me wild .You're driving me wild


Je me fais chier sur ce vieux sofa dans la salle des employés de l’hôpital. Mon café entre les genoux et mon portable dans les mains,  je soupire violement aux quinze minutes en espérant qu’il y ait quelques choses qui se passe mais aussi en espérant que le temps avance plus rapidement. Comme si tout ca était réellement possible.   Ça fait  maintenant des heures que je ne me suis pas bouger le cul et franchement le temps commence à être long.  La patience est une vertu que je n’ai malheureusement pas. Je m’impatiente, ce qui n’est pas nouveau. Je regardai l’heure puis vit Sasha entrer dans la pièce. D’un coup ma journée ne se faisait plus aussi sombre. Va savoir pourquoi, y’a que lui qui puisse comprendre mon humeur et dieu seul sait que je ne suis pas d’humeur quand je suis assis à ne rien faire. « Tu m’dis t’étais passé où ? Bordel s’fait déjà une heure t’as foutu l’camp !» Dis-je les sourcils froncés.  Peut-être n’avait-il que des papiers à remplir, des dossiers à terminer, mais moi je m’en foutais. Si nous avions eut un call d’urgence, j’serais parti seul ? Ça pressait vraiment ? Enfin, je pris une grande respiration puis je le regardai : « Les gars vont en boîte c’soir tu viens ? Ou Ethan il va t’en empêcher ? » Dis-je finalement en fermant l’écran de mon portable et me levant pour aller me cherche un café. Je passai mes mains sur mon visage puis me retournai vers Sasha. J’attendais sa réponse, mais disons que j’avais une toute petite réticence. La dernière fois, son copain n’avait pas trop l’air d’apprécier le fait qu’il vienne en boîte, mais ce soir ce sera peut-être différent ?  Au pire j’irai moi-même le chercher et comme ça il n’aura pas le choix de venir en boîte. Je vais gentiement lui expliquer a Ethan que c'est bien de sortir de sa zone de confort. Au pire il n'a qu'à venir s'il a peur que quelques chose arrive. « Au pire dis-lui de venir » Dis-je en haussant les épaules en buvant une bonne partie de mon café.    Je me dirigeai vers le sofa ou je me laissai tomber, puis j'ajoutai: « Autrement s'il veut pas j'vais lui imposer, j'vais aller te chercher. » Dis-je le sourire en coin plutôt provocant. Je déposai mes mains derrière ma tête, puis me redressai rapidement lorsque j’entendis la radio nous annoncer qu’on devait partir.  Cela se déroula tellement rapidement que je n’eus même pas droit à la réponse de Sasha. Ce n’est qu’en revenant de ce call d’urgence que je fis pression pour qu’il nous suive jusqu’en boîte.

Notre quart de travail terminé, je rentrai chez moi histoire de prendre une douche et me mettre tout beau pour tous ceux qui oseront s’approcher de moi.  Ces cornes, elles avaient déjà poussées sur mon front, du coup je me sentais chaud à l’idée que j’allais rencontrer de nouvelle personne. D’abord je ne suis pas venu seul en boîte ni même pour faire de nouvelle rencontre, mais pourquoi pas élargir le sujet. J’suis pas fait de bois, j’ai des envies mais surtout des besoins. Ça fait un moment que j’ai envie de sortir, de m’exiler un tout petit et jamais cette occasion s’est présenté à moi. Sauf ce soir, c’est maintenant où jamais. Donc, Notre quart de travail terminé, je rentrai chez moi histoire de prendre une douche et me mettre tout beau pour tous ceux qui oseront s’approcher de moi.  Ces cornes, elles avaient déjà poussées sur mon front, du coup je me sentais chaud à l’idée que j’allais rencontrer de nouvelle personne. D’abord je ne suis pas venu seul en boîte ni même pour faire de nouvelle rencontre, mais pourquoi pas élargir le sujet. J’suis pas fait de bois, j’ai des envies mais surtout des besoins. Ça fait un moment que j’ai envie de sortir, de m’exiler un tout petit et jamais cette occasion s’est présenté à moi. Sauf ce soir, c’est maintenant où jamais. Donc, c’est vêtu d’une paire de jeans à trous et d’une chemise  à carreaux que je me rendis à l’appartement de Sasha. Je klaxonnai une fois, deux fois, puis une troisième fois.   Impatient ? Moi, toujours. Je mis donc à rire en voyant la tête d’Ethan. Je lui fis signe de la main puis j’étais déjà parti.  Je me garai puis me dirigea vers le bar une fois à l’intérieur. « Tu veux une bière ? » Dis-je à Sasha tout en me pinçant les lèvres.  J’appuyai mon coude sur le comptoir du bar et commandai sans attendre tout en fixant la piste de danse. Mon danseur ? Non pas du tout, faudrait que je sois carrément saoul pour me rendre sur cette piste de danse.  
© GASMASK


Dernière édition par Declan Ziegler le Mer 31 Aoû - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mar 30 Aoû - 1:07


WILD
Declan x Sasha

J'avais une tonne de papier à faire depuis ce matin. J'avais la tête dedans depuis huit heures tapante, et j'en pouvais plus. J'avais juste envie de prendre une pause. Je prends toujours mes pauses vers la même heure le matin, avec Declan. Le pauvre doit m'attendre ! Je peux même pas le prévenir, j'ai laissé mon portable dans les vestiaires, dans mon casier, comme à mon habitude... J'avais vraiment besoin de faire une pause, là, il fallait que je sorte la tête de mes papiers. Je préférais largement les interventions, mais bon, j'étais plus dans la paperasse quand dans le camion, moi... Je finissais un dossier rapidement, puis je sortais du bureau, allant à la machine à café, avant de venir dans la salle de pause avec deux gobelets de café bien chaud sucrés. « Désolé Dec' ! J'étais pris dans les papiers... Tiens, pour m'faire pardonner. » lui fis-je avec un grand sourire, digne d'un gamin voulant se faire pardonner d'une bêtise. Declan et moi, ça fait cinq ans qu'on travaille ensemble, cinq ans qu'on se connait, quasiment sur le bout des doigts, en tout cas, en ce qui concerne le travail...

Je viens m'asseoir à côté de lui, avec mon gobelet de café dans les mains. Il me propose une sortie ce soir. Bien entendu, je suis partant. C'est Ethan qui le sera moins... Mais bon, je ne vais pas me priver de voir mes amis pour lui. Je n'aime pas trop lui faire du mal, à s'inquiéter comme ça, mais bon, je ne vais pas m'empêcher de vivre non plus. « Ouais, Ethan sera sûrement pas ok... Mais bon. » Je soupirais. Il y avait forcément des bons et des mauvais côtés dans un couple. Mais bon, c'était comme ça. « Non, c'est vraiment pas son truc. » déclarai-je avant de boire un peu mon café chaud. Ca réveille. Ca fait du bien. Quand il dit qu'il allait venir me chercher sans laisser le choix, je ris. Il était entreprenant, mais lui, au moins, il faisait bouger ma vie comme personne. Je l'appréciais beaucoup. Ethan m'avait déjà fait plusieurs remarques par rapport à lui. Mais bon, ce n'est qu'un collègue. Aussi mignon soit-il...

La journée était enfin terminée. Pour aller en boite, il fallait que je repasse par la maison, pour prévenir Ethan, et me changer bien sûr. Il fallait que j'enlève ma blouse blanche et que je sois le plus sexy ce soir ! Je rentre en voiture, et je débarque chez moi. J'annonce la nouvelle, accueil mitigé. "Rentre pas trop tard chéri." Il était gentil avec moi, mais je voyais que ça ne gênait un peu. Mais il ne m'empêchait jamais de rien, il savait comme j'étais. Je l'embrassais, tendrement, rapidement, avant d'aller sous la douche, me coiffer, m'habiller, me préparer. J'enfilais un jean slim noir déchiré aux genoux, et un haut col V blanc un peu moulant en haut. J'enfilais ma petite veste en jean, et j'étais prêt à y aller. Aussitôt dit, aussitôt fait, j'entendis le klaxon de la voiture de Declan. Je prend mon portefeuille, mon portable, je les met dans ma poche, et je file.  « A demain mon coeur ! »  Ethan m'embrassa une dernière fois, et je grimpais illico dans la voiture de mon collègue, prêt pour la soirée de folie.

A l'intérieur de la boite, vers le bar, vite arrivé, Declan me propose une bière.  « Un peu qu'j'en veux ! Et pas qu'une ! » Je comptais bien m'amuser ce soir, et boire un peu ! Je me déhanchais un peu, en attendant ma bière, moi, j'adorais danser. Je tournais mon regard vers Declan, qui lui n'aimait pas ça. Je m'avance, et je me déhanche devant lui ; j'imite les danseuses qui jouent de leurs hanches, très sensuellement, sans être vulgaire, juste pour l'amuser.  « Hé Dec'... Tu danses ? » Mon corps ondulait, presque contre le sien. J'adorais danser bon dieu, ça me faisait un bien fou. Je prenais ma bière d'une main, buvant une gorgée.  « WOUHOU ! J'suis chaud là ! » J'avais envie de m'éclater.

© EKKINOX


Dernière édition par Sasha Anson le Mar 30 Aoû - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mar 30 Aoû - 1:34

WILD + D&S
Δ Cause when you look like that  I've never ever wanted to be so bad, oh . It drives me wild .You're driving me wild


« Désolé Dec' ! J'étais pris dans les papiers... Tiens, pour m'faire pardonner. » Me dit-il en entrant dans la salle des employés. Je levai les yeux en l’air mais m’efforçai tout de même de lui sourire. Je pris cette tasse de café tout en  lui faisant signe de tête comme quoi c’était apprécié. « Merci. » Comment je pouvais lui en vouloir de toute façon. La paperasse ça fait parti du boulot et là malheureusement  cette fois c’était le tour de Sasha.  À ne pas oublier que la dernière fois c’était moi. Après cinq années on se trouve différentes façon de travailler et pour que tout fonctionne bien entre nous, qu’il n’y ait pas de prise de tête, nous on alterne les tâches. C’est probablement ce qui fait notre force à moi et Sasha. On s’entend bien, ça fonctionne bien et ce même malgré nos deux caractères explosifs. En même temps, lorsqu’il y a tension entre nous, tout est rapidement dit et ça le mérite d’être clair. C’est alors beaucoup plus facile de passer à autre chose. Jamais on ne revient sur ce qui c’est passé et c’est ce qui est bien. Autrement, personne ne peut le nier, une mauvaise journée ça peut arriver à tout le monde.

Je regardai Sasha un moment puis il vint s’asseoir près de moi. Je fermai mon portable puis annonçai que les gars du service sortaient en boîte ce soir. Ça pourrait être amusant d’y aller à deux. Au moins Sasha serait la seule et unique personne que je connais vraiment. Non, pas que cela m’aurai vraiment déranger d’y aller seul, parce qu’en vrai j’aurais sorti avec eux et je me serais éclipser dans la soirée avec une nouvelle conquête. Mais avec j’ai l’habitude avec Sasha. Je suis toujours avec lui. Avec lui c’est simple et ill n’y a tout simplement rien de gênant. On se connait comme deux vieux frères et c’est ce qui est bien. Amusé par cette proposition, je ne me fis pas prier de le taquiner sur le fait que son petit-copain n’allait pas apprécier qu’il vienne en boîte avec nous. « Ouais, Ethan sera sûrement pas ok... Mais bon. » Je le regardai le sourire aux lèvres tout en lui donnant un petit coup de coude amical sur le bras. « Mouais il est sur le point de se la jouer à fifty shades avec toi. »  Je me foutais de sa gueule, tellement que je me mis à rire aux éclats.  Je repris mon sérieux au bout d’un moment puis je lui proposai qu’il lui demande de nous suivre. Au pire au bout d’un moment si il ne s’amusait pas rien ne l’empêchais de partir de la boîte, non ? « Non, c'est vraiment pas son truc. » J’haussai les sourcils, puis hochai la tête en fixant le couvercle de ma tasse de café. « Mais c’est quoi son truc ?  Jamais je t'entends dire que vous faites quelques chose ensemble. » Dis-je en soupirant. J'étais découragé pour Sasha. Son copain  me semble tellement ennuyant comme petit ami. Quant à Sasha , lui est tellement intéressant comme gars, il a cette joie de vivre, cette bonne humeur qui l'habite. On ne peut jamais s'ennuyer avec lui.  Plus le temps avance plus je me demande pourquoi il est avec ce Ethan. Je ne l’ai jamais vu et j'dois avouer que je crois pas avoir envie de le rencontrer. Mais une chose est sûre  s’il laisse Sasha s’en aller, peut-être qu’un jour je lui sauterai dessus ! Ah nah, c’est mon équiper et ça ne doit en aucun aller plus loin.

Après cet appel, la journée passa devant nous à une vitesse fulgurante que je ne me rendis presque pas compte que notre quart de travail était maintenant terminé. Je saluai Sasha lui rappelant que j’allais le chercher un peu plus tard, puis je rentrai. J’allais profiter du confort de mon loft avant de sauter sous la douche et d’aller chercher Sasha. Les heures passèrent et m’voilà déjà en boîte avec Sasha. Je lui offris une bière puis m’appuyai contre le comptoir du bar. « Un peu qu'j'en veux ! Et pas qu'une ! » « Bah allez prends » Dis-je tout souriant . Je lui tendis donc sa bouteille puis regardai les gens sur la piste de danse..  Alors qu’eux semblait bien à l’aise de danser au rythme de la musique, moi j’en avais des frissons dans le dos.  Je déteste danser, moi j’suis plutôt le genre de gars qui observe les potentielles proies du bar. Puis y’a Sasha qui se déhanche devant moi. Qu’est-ce qu’il lui prends ?  « Hé Dec'... Tu danses ? » J’hochai la tête négativement, mes mains en avant. « Non n’y pense pas ! J’suis pas ce Nico Archambault de la danse t'sais. J'déconne pas je danse vraiment comme un pied. » Je levai le doigt en l’air plutôt inquiet de ce qu’il allait faire. « Crois-moi si t’as pas envie de dégueuler sur la piste, surtout ne m’fais pas danser. » Dis-je tout de même en regardant ses hanches se faire aller devant moi.  Bon je l’avoue, même si je sais très bien qu’il a un copain, ce petit mouvement de hanche ne pas laissé indifférent. Bordel, qu’est-ce qui ce passe avec moi. Suis-je devenu fou ? Je pris une gorgée de ma bière, puis fut légèrement coïncé entre le bar et Sasha qui s’approchait doucement de moi la musique dans le sang. « WOUHOU ! J'suis chaud là ! » Je me mis à rire, puis avalai le restant de ma bière d’une traite « J’sais pas à quoi tu joues Sasha, mais faudra que je sois pratiquement saoul pour je danse. » Dis-je légèrement mal à l’aise. Ce n’est pas mon genre d’être aussi mal à l’aise, mais en ce qui concerne la danse, je dois avouer que j’excelle dans l’art. J'espère par contre qu'il n'en tira pas profit de ce malaise. Je sais comment il est, il peut s'amuser avec moi et me faire marcher toute la soirée juste pour me faire perdre les pédales. Du coup, je le déteste pour ce qu'il pourrait faire et m'voilà surtout méfiant de ses agissements. Je tentai de me contenir bien que son geste me fit réagir: « Tu crois pas Ethan serait hors de lui en t'voyant faire ? » Dis-je avant de faire signe à la barmaid pour une autre bière.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mar 30 Aoû - 2:32


WILD
Declan x Sasha

Ca faisait un moment que je n'étais pas sorti en boite, puis avec la journée que j'avais eu, j'avais juste envie de m'éclater. J'avais l'impression d'être grisé par la sensation de liberté, j'me sentais bien... Et un brun provocateur ce soir. Ethan n'était pas là, puis, j'faisais rien de mal, nan ? Declan me faisait rire. Ma bière en main, je continuais à onduler devant lui. « Allez fais pas ta mijaurée, j'sais que t'aimes ça ! » Je ne me rendais pas compte d'à quel point j'étais provocateur comme ça, mais pour moi, je m'amusais juste, je ne voyais pas le mal. Ou alors... j'en avais simplement envie, d'être comme ça, et de jouer un peu de mes charmes. Après tout, je n'avais pas eu masse de copains, et ça faisait quatre ans que j'étais avec Ethan. Les gens veulent la stabilité d'habitude... Moi, ça m'ennuyait. Malgré l'amour que je lui portais, je semblais ennuyé. Aujourd'hui, je me lâche ! Tout simplement. « T'inquiète j'te forcerai pas à danser... » Je prends ma bière, et je la vide d'une traite, pour bien commencer la soirée. « Encore une ! » Puis Declan me fait une remarque sur Ethan. Oui. Il a raison. Il serait hors de lui... Mais... « Ouais ! Mais.. Il est pas là ! » fis-je en ondulant une dernière fois contre lui, comme fier de moi, fier de ma liberté ce soir. Je ne faisais rien de mal.

Je me décolle de Declan, et je vais à nouveau au bar pour me prendre une nouvelle bière, à base de vodka, bière, et citron. J'adorais la vodka. Je ne faisais pas trop attention à ce que je buvais, je voulais juste profiter. Je prends ma bouteille, et je reviens vers Declan en passant mon bras derrière sa nuque, en me collant à lui. On aurait dit que j'étais déjà saoul, alors que pas du tout. Juste grisé. « Goûte moi ça ! C'est trop bon. » Je lui mettais le goulot de la bière sous le nez pour qu'il boive un peu, et qu'il goûte lui aussi. Dès qu'il a bu, je reprends ma bouteille, et je bois. J'ai une bonne descente d'habitude, mais a boire aussi vite, j'ai la tête qui tourne déjà. Mais qu'est-ce que je me sens bien ! Le pied, ça faisait longtemps que je ne m'étais pas amusé comme ça. Ca changeait des soirées télé avec Ethan ou des urgences au boulot.

« Hé Dec ! On fait un jeu ? » Je n'avais pas d'idée précise, mais comme il ne voulait pas danser, il fallait qu'on trouve quelque chose, bien que passer du temps avec lui était juste agréable. « OH ! C'EST MA CHANSON ! » Je danse, sans aller sur la piste. Etant dans un bar lesbien/gay, il y avait un mec qui me reluquait dans le fond. Je l'avais vu... Je n'aimais pas trop son air, il était louche, là, dans son coin. Puis il paraissait beaucoup plus vieux que moi... Il finit par se lever, et m'adresser la parole, me demandant comment je m'appelais, etc. Je l'ai ignoré une première fois, mais il a insisté. Je le regardais alors, subitement, plutôt mal. « J'ai un copain, dégages. » Je fus sec. Puis dès que j'eus dit ça, je partais vers Declan, collant mon torse contre le sien, ma main sur son torse. « Hein bébé ? » fis-je en le regardant, amoureusement, pour le style. Je ne voulais pas que cet homme m'approche de nouveau, alors autant faire passer Declan pour mon copain.    

© EKKINOX


Dernière édition par Sasha Anson le Mar 30 Aoû - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mar 30 Aoû - 2:33

WILD + D&S
Δ Cause when you look like that  I've never ever wanted to be so bad, oh . It drives me wild .You're driving me wild


« Allez fais pas ta mijaurée, j'sais que t'aimes ça ! T'inquiète j'te forcerai pas à danser...» Je passai tout près de recracher cette gorgée de bière. Je passai ma main sur ma bouche histoire de retenir le tout et j’hochai finalement la tête négativement. Je fis mine de rien comme s’il racontait des conneries, mais au fond de moi je sais qu’il dit la vérité. Sauf que ce petit détail j’allais le garder que pour moi, et oui ! J’y compte bien. Inutile qu’il en sache plus que nécessaire, mais une chose est sûre c’est que je ne suis pas fait de bois. Alors oui, je l’avoue le voir se déhancher de cette façon devant moi ne laisse pas du tout de glace. « Mouais c’est ça. J’sais pas pourquoi mais tu m’fais douter. » Dis-je finalement en grognant. Je me la jouais fausse et j’crois que ça me réussissait assez bien. Encore heureux, que ce petit manège Sasha ne sache pas le déceler. Enfin, j’crois que Sasha n’y voit que du feu, ou peut-être est-ce une idée que je me sais ? En tout cas, tout ça pour dire que je disais un truc, mais je pensais le contraire. Mon langue corporel quant à lui il semblait voulait dire un truc, mais j’essayais de me retenir du mieux que je pouvais. Puis je lui fis une remarque sur Ethan. Elle était voulue face à ses agissements. Moi qui croyait le refroidir un tout petit peu, je me suis bien mis le doigt dans l’œil. « Ouais ! Mais.. Il est pas là ! » Me dit-il alors que je nous commandai d’autre bière et qu’il fit onduler ses hanches contre moi. Bordel, si ça continue dans ce sens, Ethan il va vraiment se passer de son mec ce soir. J’suis pas certain de que je suis en train de vivre présentement, mais j’sens mon corps attiré vers celui de Sasha et franchement j’peux pas dire que trouve ça déplaisant. Il me cherche et plus les bières s’accumulent et le temps passe, je me sens réceptif.

En tout cas, une fois qu’il est fait sa chaude devant moi, je regardai Sasha s’approcher du bar. J’essayais du mieux que je pouvais de détacher mon regard de lui, de son corps, mais je m’en voyais carrément incapable. Va savoir pourquoi. On aurait dit que ce soit, il semblait bien déterminé à m’allumer. Peut-être que c’était une idée que je me faisais, ou peut-être pas. Je pris une gorgée de ma énième bière puis on aurait dit que je commençais à voir double. Du moins je me sentais bien, mais trop bien. Sur le rythme de la musique je fermai les yeux puis me laissai transporter par le rythme de celle-ci. J’étais sur le point de faire quelques petits pas de danse alors que Sasha entoura mon cou de son bras. « Goûte moi ça ! C'est trop bon. » Me dit-il en approchant le goulot de sa bouteille tout près de mes lèvres. Je bu un peu de cette chose et grimaçai. « Bordel c’est quoi cette chose ! Tu veux m’empoissonner peut-être ? » Dis-je en tirant la langue. « C’est dégelasse ! » Dis-je en essuyant ma langue sur ma chemise. Va savoir pourquoi j’ai fais ce geste. Ne pas avoir été sous l’effet de l’alcool, jamais je n’aurai fais ça. Mais bon, la soirée se déroulait bien et plus ça allait plus toute cette alcool ingurgité faisait son effet sur moi. C’était amusant, quoi que ce soir je dois dire que la soirée est étrange. Jamais je ne me suis senti aussi près de Sasha. Ses agissements me rendent fou et j’ai envie de le serrer dans mes bras. Qu’est-ce qui m’prends, il a un petit-ami pensais-je. Normalement, lors de nos soirées je ne suis jamais aussi saoul. Je ne bois généralement pas, mais par contre je prends autre chose. L’alcool je le tiens mal, voilà la raison pour laquelle je ne bois pas.

Tranquillement, les jambes molles, je m’avançai vers la piste de danse. Je me mis à faire quelques petits pas de danse par ici et par-là. Rien de bien impressionnant, mais déjà un bon début puisque normalement je ne danse pas. « Hé Dec ! On fait un jeu ? »Me dit Sasha, alors que mes yeux étaient fermés et que je me laissais de nouveau transporter par le rythme de la musique. « Comment ça un jeu ? » Dis-je en ouvrant les yeux et fronçant les sourcils. Je me mis à penser. Je passai ma langue sur ma lèvre inférieur et j’ajoutai : « À quoi Sa’ ? Un genre d’action ou vérité ? »Dis-je en haussant les sourcils de façon provocatrice. Je le suivi des yeux, puis un mec s’approcha de nous. C’est lui ! Qu’est-ce qu’il veut ? Mes poings se serrèrent alors qu’il s’approcha de Sasha, un peu trop près à mon goût. Il semblait insistant et Sasha ne semblait pas trop réceptif à ce bonhomme. « J'ai un copain, dégages. » Dit-il finalement en haussant le ton et se collant à mon torse. Je pouvais pratiquement sentir son souffle dans sur mon visage, puis que dire ses bras autour de mon corps. Bordel, j’vais mourir sur cette piste de danse s’il continue de se rapprocher un peu plus de moi chaque fois. : « Hein bébé ? » Me dit-il en collant son corps un peu plus sur moi. Je me mordillai la lèvre inférieure puis le regardai de la même façon qu’Il me regarda. Je me voulais hésitant de la façon à la laquelle je devais réagir. J’étais comme sous le choc qu’il me fasse passer pour son petit-copain. Tellement que j’en perdis les mots moi qui a une grande gueule, c’était presque impossible. Je passai donc rapidement ma langue sur ses lèvres et entrai sur la piste de danse. Mon geste se voulait drôle mais tout de même un tout petit peu sensuelle vu la situation. Sur la piste de danse je le fis s’approcher dangereusement de moi et quand je dis dangereusement c’est mon bassin contre le sien. Mes yeux dans ses yeux, mon souffle se mélangeant au sien. Puis doucement je fis aller mes hanches en même temps que les siens. J'ignore ce que je suis en train de faire, à quel jeu je suis en train de jouer, mais je m'amuse.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mar 30 Aoû - 3:56


WILD
Declan x Sasha

Les bières s'accumulaient, je commençais à voir vraiment trouble, et à être totalement désinhibé. J'agissais, comme j'avais envie, sans réfléchir au conséquences. Et ça, ça me faisait me sentir bien... Tellement bien ! Declan n'aimait pas ma bière, ce qui me fit rire quand il essuya sa langue sur sa chemise. Je grimaçait, puis souriait, comme un enfant amusé. Je me déhanchais toujours un peu en marchant, au rythme de la musique. Jusqu'à ce que ce con vienne me faire chier... Heureusement qu'il y avait Declan. J'ai pu le faire passer pour mon petit copain, et le mec lourd est parti. Mais bordel... Ce contact m'a un peu donné chaud. Quand j'ai levé la tete, son visage était proche du mien, vraiment à proximité. Je me redressait un peu, et mes lèvres touchaient les siennes. Elles étaient tentantes ses lèvres... Vraiment tentantes, près de moi, comme ça. Je le fixais, avec envie. Mes mains étaient plaquées contre son torse, agréable à toucher. J'avais envie de plus, sur ce moment. Peut-être est-ce l'alcool qui m'a poussé à ça... Mais j'avais envie de ses lèvres. Surtout quand il passa sa langue sur ses lèvres, bon dieu... J'avais envie qu'il me dévore. Mais a quoi je pensais ? J'étais en couple... Mais à ce moment là, je n'y pensais même pas. Je suivais juste mes instincts, l'alcool, l'ambiance...

Soudainement, il m'emporte sur la piste de danse, mon regard se détachant de ses lèvres humides d'alcool qui me donnaient envie de les lécher. Mais lui, Declan, m'emporter sur la piste ?! Il déteste l a danse... Et pourtant, son corps se laissait emporter, sensuellement contre le mien, au rythme d'un son latino, très érotique. Je suivais ses mouvements, il me guidait, et mon corps suivait. Il collait son bassin au mien. Je mis mes mains derrière sa nuque, puis vint mieux coller mon bassin contre le sien, ondulant de nouveau au rythme de la musique, avec envie. Je le regardais, la malice pétillait dans mes yeux, visibles sous les spots de lumière. J'étais dans un autre monde, carrément. Son visage était proche du mien, j'avais chaud, vraiment chaud... Je ne savais pas quoi dire... Il m'ensorcelait totalement. « Tu vois que tu sais danser... » fis-je, déboussolé, mon corps suivant le sien.

Je me mordit la lèvre en le sentant danser contre moi. Le moment était très sensuel, langoureux. Mes mains se crispaient dans sa nuque. « Dec'... » murmurai-je, tout en ondulant mes reins. Je lâchais alors sa nuque, me retournant, lui présentant mon dos. Puis je vins me coller à lui, mon dos contre son torse, et mes fesses contre son bassin, ondulant de nouveau au rythme de la musique. La musique m'emportait totalement, je me sens bien et... Un peu excité. J'étais très sensible sexuellement parlant, de base, alors quand j'avais bu... Mon corps était plus réceptif que jamais. Je bougeais contre lui, montait, descendait, très sensuellement, mes mains se calant sur ses hanches pour me maintenir quand je descendais très bas. J'étais quasiment indécent, à me frotter contre lui comme ça. Mais qu'est-ce que je foutais ? ... Puis merde. Pourquoi s'arrêter... Alors que je me sentais bien ? Si bien ?

« Tu aimes.. ? » murmurai-je à son oreille, lançant ma tête en arrière, sur son épaule, l'espace d'un instant. L'alcool dénouait ma langue. « Tu sais... J't'ai toujours trouvé craquant... » Mon dieu, qu'est ce que je disais là ? Je ne me contrôlais même pas. Ma langue avait décidé de se servir de l'alcool comme sérum de vérité. Mon bas-ventre me brûlait, bon dieu... Ethan, pardonne moi, mais j'ai envie d'un autre que toi. Je me retournais, face a lui, reprenant mes mouvements de face. Puis me redressant un peu, je viens attraper sa lèvre inférieure de ma bouche, puis la mordille, et la lèche, tout ça en quelque seconde. Me remettant contre lui, je tire malicieusement la langue. « Tu as le goût amer de la bière... » fis-je en me mordant la lèvre. « Dis... Toi tu penses quoi de moi...? »  C'est vraiment le genre de question qu'on peut poser uniquement quand on est bourré, ça. J'aurais jamais osé avant... Mon dieu.  

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mar 30 Aoû - 4:38

WILD + D&S
Δ Cause when you look like that  I've never ever wanted to be so bad, oh . It drives me wild .You're driving me wild



J’ignorais ce qui était en train de ce passer jusqu’à cet homme s’approcha de Sasha. Je fronçai les sourcils méfiant  puis regardai la scène se dérouler de tout près. J’étais attentif à la scène mais plus ça allait plus ce mec ce voulait insistant alors Sasha lui ne voulait qu’il s’approche. Les poings fermés prêt à lui sauter à la gorge en cas de besoin, il avait besoin de reculer d’un pas. C’est qu’il fit lorsque Sasha s’accrocha doucement à mon torse. Stupéfait, je relâchai mes poings puis le regardai droit dans les yeux. J’ignore à quel jeu il s’adonne ce soir Sasha, mais j’ai presque de la peine à savoir qu’Ethan l’attend à la maison. Si j’étais lui j’aurais peur de savoir mon homme avec un gars comme moi. Nous ne sommes peut-être que des équipiers à ses yeux, mais ce soir, moi j’ai l’impression que c’est différent. Je suis attiré vers lui comme un aimant. J’ignore si c’est l’alcool qui me fait réagir de cette façon, ou c’est seulement mon subconscient qui ne m’a jamais envoyé de signaux avant ce soir pour Sasha, mais j’ai envie de … toute sorte de chose. J’perds la tête c’est sûre. Sasha c’est d’abord et avant tout mon équiper, puis ensuite mon ami.. pas mon fuck friend. Il est en couple alors que moi je suis libre comme l’air je ne peux pas faire que je veux de lui. Bon ce n’est pas aussi simple. La raison se fait envahir par le désir plus la soirée avance. Doucement mes lèvres frôlèrent les siennes, puis je sentis ses mains contre mon torse. Avais-je le droit maintenant de l’embrasser ? Non, je ne pouvais pas. Par respect pour Ethan je me devais de rester sage, quoi que depuis quand je me soucie des autres?  En vrai, je voyais tout défiler devant moi. Si je l’embrassais et que Ethan venait à savoir, Sasha ne serait plus jamais mon équiper. C’est la dernière chose dont j’ai  envie, parce qu’en vrai mon équipier c’est tout ce que j’ai.  Du moins il est l’une des personnes qui soit réellement importante pour moi dans ma vie. Cependant, pour montrer à quel point nous étions un couple unis moi et Sasha à cet homme insistant je passais ma langue sur ses lèvres. Mon geste fut drôle sur le coup, mais aussi beaucoup plus sensuelle que je n'aurais osé l'imaginé. M'en voudra-t-il pour ça ? Je l'ignore.

Suite au passage de ma langue sur les lèvres de Sasha, sans gêne je l’agrippai par la main et l’attirai avec moi sur la piste de danse. Pourquoi sur la piste de danse ? Je n’en sais rien. C’est mon corps sous l’effet de l’alcool qui disjoncte. Il s’amuse à  faire bouger mes jambes, mes bras, mais surtout mes hanches histoire d’être à un niveau de sensualité qui suit le rythme de la musique. Je me laisse transporter  dans ce nouveau monde qui n’est normalement pas le mien. Mon corps se rapproche dangereusement de celui de Sasha. Mes hanches frôlèrent les siennes, alors que mon visage fut si proche du sien que je pouvais sentir son souffle contre ma peau.  Ses mains passèrent derrières ma nuque alors que mes mains elles – elles se posèrent sur ses hanches, d’où elles agrippèrent fermement mais sensuellement son jeans. D’entre mes lèvres je laissai un léger soupir en sortir. Ce fut un petit essoufflement dû à tous ces contacts physiques qui se voulaient incessants. Quoi qu’ils étaient loin d’être déplaisant. En vrai, je ne faisais qu’en redemander et s’il devait détacher son corps du mien, je crois que la panique m’envahira. J’ai envie de plus, j’ai envie que sa peau touche à la mienne. J’ai envie que ses lèvres touchent au miennes, mais surtout j’ai envie que son corps s’allie au miens. Je veux ses sentir ses mains s’accrocher à mon corps de plus en plus fort.  J’crois que je suis devenu fou pensais-je. Tellement que je baissai les yeux vers ses lèvres, puis secouai doucement la tête. Je devais revenir à moi. Je devais être ce Declan que tout le monde déteste et que personne ne désires. Pourquoi ce soir c’est différent. Pourquoi Sasha agit-il de cette façon avec moi. Ça me perturbe.  Je fermai donc les yeux doucement alors que mes hanches continuèrent de bouger contre celle de Sasha puis il dit :   « Tu vois que tu sais danser... » Je lui souris, puis hochai la tête négativement.  « Non j'sais pas danser.  C’est l’alcool qui a eut raison de moi bébé. » Dis-je amusé tout en lui faisant un clin d'oeil. Provocateur, oui pourquoi pas ?   Autant en profiter alors que nous ne ne sommes que nous deux. Puis son langage corporel se veut assez explicite de toute façon. Rapidement j'en ai conclus que Sasha ce n'est pas des ailes blanches d'un ange qu'il possède, mais plutôt les cornes du démons et j'aime ça.

« Dec'... » me dit-il alors que mes je suivais le rythme de la musique, mon corps toujours collé au sien.  Je fis frôler le bout de mon nez sur son lobe d’oreille et lui répondit : « Sa’ ..  ?» Je ne sais ce qu’il s’apprêtait à me dire, mais je fus agréablement surpris lorsqu’Il me tourna le dos le forçant à lâcher ma nuque. Je souris puis frissonnai lorsque ses reins vinrent se plaquer contre mon bassin. Ce mouvement, s’il continue, il va me faire perdre la carte. Déjà que je tente le tout pour le tout pour ne pas succomber. C’est difficile. Surtout que mon corps en a envie, mais mon conscience elle, elle dit que ce serait mieux que la soirée se termine là maintenant pour nous. Cependant, je n’en ai pas envie.  Je laissai monter et descendre sur mon corps à sa guise. Bordel, je suis le bord de me faire envoyer à l’asile tellement il est en train de me rendre fou.  Lorsque son petit jeu de monter et descendre sur on corps se termina et que sa tête se soit finalement appuyé contre mon épaule, il me dit : « Tu aimes.. ? » Un léger rire sorti de ma bouche. Mes mains agrippèrent de nouveau son jeans au niveau de son bassin et elles firent légèrement pression sur ses hanches jusqu’à ce que ses fesses soient littéralement appuyées contre mon entre jambe.  Je frôlai du bout de mon nez le creux de son cou, alors que sa tête s’était appuyée contre mon épaule. Je fis passer ma langue contre la jugulaire de son cou puis tout près de son oreille j’ajoutai : « Ai-je vraiment besoin de répondre à cette question. » Dis-je en embrassant sensuellement son lobe d’oreille.  J'espérais ne pas avoir à répondre à cette question. Je ne suis pas doué pour les mots doux, puis de toute façon la bosse sur = mon entre-jambe parlait d'elle même. J’eus  donc à peine le temps de retirer mes lèvres de son oreille, qu’il ajouta : « Tu sais... J't'ai toujours trouvé craquant... »Un léger sourire fit son apparition sur mes lèvres. Ça me faisait du bien de savoir que je pouvais lui plaire, mais demain est-ce que ce sera autre chose ?  Je n’ajoutai donc rien d’Autre, trop incertain par la suite des évènements. Puis il se retourna face à moi. Ce sourire affiché sur mon visage, se transforma en un joli sourire tout à fait craquant au coin de mes lèvres alors qu’il recommença ses mouvements contre moi. Une vague de chaleur me traversa le corps après qu’il soit remonté vers moi et que ses dents vinrent se déposer sur ma lèvre inférieure. Mes yeux se refermèrent alors que mes lèvres elles, elles savouraient ce moment. « Tu as le goût amer de la bière... » Me dit-il en grimaçant. Je remis à rire, jusqu’à ce qu’il me pose cette question piège. « Dis... Toi tu penses quoi de moi...? »Ajoute-t-il alors que mon est toujours en éveil.  J’approchai mes lèvres des siennes, les laissant seulement se frôler les unes contre les autres avant de répondre : « J’crois que tu es.. Tu es tout ce qui m’est interdit.. » Je glissai ma langue sur sa lèvre  inférieure avant d’ajouter : « Et.. Tu sais quoi.. L’interdit c’est intriguant.. » Je fis glisser mes mains sur son torses puis je les fis descendre jusqu’à sa ceinture ou je m’aggripai. « Mais surtout.. L’interdit c’est aussi tout ce qu’il y a de plus excitant.. » Sournoisement, mes mains passèrent de sa boucle de ceinture jusqu'à ses fesses. Je n'allais rien ajouter d'autre. Avant ce soir je ne savais pas qu'il me plaisait. Je ne voulais pas lui faire de faut espoir, par contre je l'ai vraiment toujours trouvé canon et par respect pour lui je me suis toujours abstenu de geste déplacé. Sauf ce soir, je me suis laissé aller.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mer 31 Aoû - 0:14


WILD
Declan x Sasha

Mon corps parlait avant mon esprit, qui lui, était totalement embrumé. Embrumé, mais libre, et je me sentais bien, comme jamais. Je décompressais, du travail, et je me lâchais, chose que je ne faisais pas chez moi en général. Je décompressais d'une autre manière, mais c'était bien différent de ce que je voulais vraiment faire pour me détendre. Peut-être... Que je n'étais pas fait pour une vie rangée, avec un train-train quotidien. Peut-être que j'avais besoin d'action, de danger... Un danger dans lequel j'étais en train de me jeter, totalement.

Declan était si... Sensuel, je crois qu'il ne s'en apercevait pas. J'avais toujours pensé qu'il était mignon, mais jamais je n'aurais pensé être autant attiré par lui, au point d'avoir envie de céder sur le champ, sans préavis. Son regard, ses lèvres si attirantes... Son corps. Tout m'appelait, j'avais envie de céder. Pourquoi y résister ? Ethan... Ethan. Son prénom résonnait dans ma tête comme ma bonne conscience qui me disait de ne pas aller plus loin. Mais qu'est-ce qu'il penserait de moi à l'heure actuelle ? Je n'étais pas fait pour sa vie banale. Je l'aimais, je ne pouvais pas dire le contraire. Mais le piment dans ma vie me manquait. Et c'est ce piment que Declan commençait à saupoudrer sur ma vie... Et en moi. Une flamme qui s'allumait, comme si elle avait été toujours là, petite, renfermée dans mon coeur et mon corps, et qu'il avait jeté de l'essence dessus.

"Bébé"... Il m'avait aussi appelé comme ça. Ca me rendait encore plus... fougueux. Ce surnom entre ses lèvres était sensuel et provocateur, j'avais envie d'en entendre plus. Dans le mouvement, je lui demande si il aime ce que je fais, mes fesses collées contre son bassin. Il agrippe mon jean, et me colle entre plus à lui, en venant parler à mon oreille. Mon corps est arqué contre son torse, je me mords la lèvre ; rien que son souffle sur mon oreille me fait brûler.  « A-Ah... » Un petit soupir d'envie passait la barrière de mes lèvres, quand je sentis ses lèvres embrasser mon cou, le lécher... ses dents mordiller mon lobe. Mon corps eut une sursaut de plaisir. Il commençait vraiment à me rendre fou... Et visiblement l'inverse était tout aussi valable. Contre mes fesses, je sentais parfaitement la courbe de son érection sous son pantalon. La mienne se montrait peu à peu.

Je me retourne, de nouveau, face à ses lèvres tentatrices. J'ai le souffle saccadé, et le regard fiévreux. J'ai chaud, atrocement chaud. Mon corps était atrocement sensible, et je réagissais tel l'Oméga qui sent l'Alpha venir ; j'étais carrément excité. Et cette histoire d'interdit... Etait encore plus attirante. Ethan était présent dans mon esprit, mais il ne m'empêchait de rien. l'alcool me servait de barrière, probablement. Je n'avais pas envie de me mettre des limites, la vie était trop courte pour se restreindre de quoi que ce soit. Puis... Pourquoi pas ? Si j'en ai envie... Merde. Est-ce que je lui ferais du mal ? Peut-être qu'il ne le saura pas. Après tout pourquoi il le saurait ? J'évacuais vite la pensée de ma tête... J'avais bien trop chaud et envie pour réfléchir.

Nos lèvres se frôlaient... Et il me parlait de cet interdit... « L'interdit... Toi aussi tu m'es interdit... » Je faisais en sorte que nos lèvres se frôlent encore plus, au point de se toucher, sans l'embrasser. J'en mourrais pourtant d'envie. Un petit sourire malin se glissa sur mes lèvres. « J'ai envie de goûter à l'interdit... » Il agrippe ma ceinture. Je frémis. Je sens ses mains se glisser sur mes fesses. Je lui souris, aguicheur, et je me mords la lèvres inférieure. Je me cambre pour qu'il saisisse encore mieux mes fesses. Je passe mes mains sur son torse, puis son cou, et sa nuque. « Fais-y moi goûter... » Mes ailes d'anges ternissaient, et mon auréole s'évaporait, pour la toute première fois ; le Sasha, le véritable Sasha se révélait. Celui qui était enfoui, et qui en voulait bien plus que ce qu'il avait... Peu importe les regrets du petit matin. Peu importe la fiole, tant qu'on ai l'ivresse.

Je descend une de mes mains discrètement sur son entrejambe, tout en dansant langoureusement. Personne ne peut remarquer clairement ce que je fais, dans le noir. L'alcool me rends sexuellement actif. Je me frotte contre lui, je me colle, et ma main caresse son érection à travers son jean. « Putain... » Il semblait... Imposant. Un petit sourire étira mes lèvres. Je n'avais pas envie d'attendre. Je garde ma main bien placée, et l'autre derrière sa nuque attire son visage, et je lui saute littéralement dessus pour l'embrasser avec fougue. Langoureusement, sauvagement, avide de plaisir.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mer 31 Aoû - 0:32

WILD + D&S
Δ Cause when you look like that  I've never ever wanted to be so bad, oh . It drives me wild .You're driving me wild


Si vous m’auriez dis que la soirée allait tourner en jeu de séduction ce matin, je vous aurais probablement ris au visage.  Surtout lorsque vous auriez parlé de Sasha. Jamais je ne me serais imaginé que je serais là avec lui à danser au rythme de la musique de façon plutôt provocatrice pour le faire réagir. Moi qui d’habitude ne danse pas et ne boit pas. Je ne tiens pas l’alcool,  je ne l’ai jamais tenu. Par contre, moi mon truc c’est plutôt la drogue, mais je dois rester discret en ce qui concerne mes habitudes. Les tests  de santé deviennent de plus en plus fréquent au boulot et j’ai peur de me faire prendre. Je ne pourrais pas me permettre de me faire foutre à la porte. De plus ma famille croit toujours que je n’ai jamais recommencé. Ma cure a beau avoir eut lieu il y a dix ans, avec certaines circonstances dans ma vie, je me suis rapidement remis à consommer.  Sauf que ça, c’est mon petit secret à moi. Personne ne le sait, sauf moi. Tout comme mes petites activités peu légales.  

Mes lèvres frôlèrent celles de Sasha, alors que mon corps continua de suivre le sien aussi syncronisé soit-il au sons de la musique. Doucement je passai ma langue sur mes lèvres, tenté d’aller plus loin, mais je me ressaisis avant qu’il ajoute :  « L'interdit... Toi aussi tu m'es interdit... »  Ah oui ça je le sais bien. Tellement que cela me fit sourire malicieusement. « .. Sauf que moi.. J'suis libre comme l'air. » Dis-je en haussant les sourcils. Ça n'avait rien d'un reproche, c'était plutot une remarque puisque moi personne ne m'attends à la maison. Bon peut-être Bambie mais encore c'est une grande fille elle n'a pas besoin de moi. Pauvre Ethan, j’étais en train d’allumer son petit copain même que j’étais sur le point de lui proposer de rentrer alors que lui, il se la coulait douce dans son sofa. Dommage pour lui, il aurait dû faire un effort pour Sasha. Du moins il aurait dû lui montrer un certain intérêt pour les boîtes de nuit. Autrement, si Sasha n’avait pas été aussi avancé que moi avec l’alcool, j’crois pas que nous en serions là. A la base nous ne sommes que des amis, pas des amants. Je laissai mes lèvres frôler celle de Sasha de nouveau. Ce qu’il faisait chaud dans cette boîte. Je n’avais qu’une envie, retirer tout mes vêtements. Quoi que ceux de Sasha, ça pourrait être intéressant. « J'ai envie de goûter à l'interdit... » Ajoute-t-il, alors que j’agrippai fermement sa ceinture, collant un peu plus mon corps au sien. Laissant mes mains se déposer sur ses fesses. Son corps se cambra, alors que le mien frissonna de désir. S’il savait à quel point moi j’avais envie d’y goutter. Mon corps parle de lui-même. J’aurais pu nier le fait qu’il m’attire, mais au grand jamais mon corps aurait toute cette crédibilité Mon entre-jambe elle, elle brûlait au son de sa voix. « Fais-y moi goûter... » Me dit-il finalement. Je fis glisser mes mains sur ses bras qui entouraient mon cou, puis approchai ma bouche de la sienne.. Je baissai les yeux pour fixer ses lèvres, un sourire charmeur sur les lèvres. « .. Est-ce que je devrais ? » Dis-je en frôlant mon nez contre le sien, laissant mon souffle court se mélanger au sien.

Bien entendu que je devrais le laisser gouter à mon fruit défendu. Bordel je n’attends que ça que ses lèvres embrassent chaque partie de mon corps. Il est sur le point de me faire perdre la carte avec ses gestes langoureux, puis sa main qui se pose finalement sur mon entre-jambe. Mon cœur s’arrête de battre, ainsi que mon souffle se coupe. Je laisse retomber ma tête vers l’arrière puis la remonte doucement lorsqu’il dit : « Putain... »   Sa main continua de caresser mon entre-jambe. Je me mis à rire puis ses lèvres emprisonnèrent les miennes avec fougue..  J’ignore ce que je dois faire, si je dois rester, mais je sais une chose. Jamais je ne pourrai rester sage. Alors, amusé je le repoussai doucement avant de le regarder et dire : « T’as réussis à réveiller la bête. Maintenant j’vais tout mettre en œuvre pour que tu ne regrette pas d’avoir touché l’interdit. » Dis-je en agrippant son bras et me dirigeant vers l’extérieur.  Je parcourus le parking de l’établissement et me remerciai intérieurement d’avoir choisi le parking sous-terrainMa voiture devant nous, je m’arrêtai au beau milieu de notre chemin, je lui fis face avant d’agripper son visage et de l’embrasser fougueusement. Un pas ou deux vers la l’arrière ne détachant pas une seule seconde mes lèvres des siennes, je ne nous entrainai vers ma voiture. Une fois tout près je plaquai Sasha contre la portière de celle-ci. Nous étions dos au publique. Tout ce que les gens pouvaient voir c’était nos deux têtes. Je fis glisser ma bouche dans le creux de son cou, alors que mes mains elles, elles s’aventurèrent sur son joli chandail au col en V. « J’espère que tu n’as pas de couvre-feu babe, parce que j’vais te faire regretter d’être aussi vilain. » Dis-je amusé. Je continuai d’embrasser son cou, mais j’aventurai dangereusement mes dans son jeans. Lui il s’était contenté de caresser l’ultime tentation par-dessus mon jeans moi je ne m’étais pas fait prié et j’avais directement sauté aux conclusions.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mer 31 Aoû - 2:29


WILD
Declan x Sasha

La chaleur augmentait clairement entre nous, rapidement, comme jamais je n'aurais pu m'en douter. Declan, mon collègue, ami, un peu complice... En arriver là ? Jamais je n'y aurais cru. Et pourtant, maintenant que j'y étais, je regrettais presque de ne pas m'y être lancé avant. Il me lança qu'il était libre comme l'air. Oui, c'était vrai. Lui au moins, il pouvait faire ce qu'il voulait, personne ne pourrait lui reprocher quoique ce soit. Mon corps réclamait le sien, là. Jamais... Jamais je n'avais désiré quelqu'un comme ça. Pas même... Pas même Ethan. Non, jamais. Je sais que l'alcool a un bon rôle, mais je ne suis pas fou. Il y a beaucoup de volonté dans ce que je fais. Même ivre mort, si je ne veux pas, je ne le ferais pas. pourtant là... Je me laisse totalement aller. C'est ce dont j'ai besoin. J'ai besoin de son corps contre le mien. J'ai besoin de nouveau. J'ai besoin de m'échapper...

Je n'ai pu me retenir. La sensation de son imposante érection sous ma main m'avait fait frissonner. Mes doigts avaient pu retenir la forme de son excitation. J'avais tellement envie de lui, c'était trop diabolique pour être humain. Je l'embrasse avec fougue, j'absorbe ses lèvres et sa langue, je veux goûter tout de lui, ses lèvres amères avec une pointe sucrée. Son odeur enivrante, son parfum si particulier. Il est beau, il est affreusement sexy, il m'ensorcèle totalement. Quand il me repousse légèrement, sa phrase me fait totalement frissonner. Sa voix, me fit frissonner. Je sentais dans son ton un peu de dominance, et une envie sans pareille, partagée. « La bête... j'aurais pas mieux dit. » fis-je avec malice en lançant un regard vers le bas, amusé, lui faisant comprendre que c'est de son sexe dont il parlait.

Rapidement, il m'agrippe le bras, et m'emmène à l'extérieur. Je le suis, en riant, un peu euphorique, et carrément excité. La fraîcheur de l'extérieur me fait du bien, il faisait chaud dans cette boite... mais la chaleur de mon corps était encore belle et bien présente. Dans le parking souterrain, je suis Declan, emporté. Il s'arrête, prends mon visage en coupe, et l'embrasse avec autant de fougue que ce que je lui avait offert quelques minutes auparavant. Mon bas-ventre brûle, je gémis à travers son baiser. « M-Mph... » Il me rend fou. Mes mains se plaquent sur son torse, avide de plus. Mes doigts se crispent, et se détendent, comme un chat de bonne humeur. Je reculais, les lèvres toujours collées aux siennes, ma langue jouant avec sa comparse. Puis je me retrouve vite plaqué contre la portière de la voiture. Avant qu'il ne rompe totalement le baiser, je lui mord sensuellement la lèvre inférieure. Sa bouche vint directement combler ce manque de contact, se glissant dans mon cou, et ses mains sur mon torse. J'avais des frissons, une chair de poule visible, due au désir. Chaque fois qu'il me touche, un soupir de plaisir s'échappe de mes lèvres. « Ah.. » Comme je disais, excité, j'ai un corps plus que réceptif. Mon érection me fait mal, mes tétons pointent avec force. Je lui offre mon cou en lançant doucement ma tête vers l'arrière, m'appuyant sur la voiture. « Fais-moi regretter... Punis-moi. » fis-je, d'une voix brisée de désir, et volontairement allumeuse, rentrant dans son petit jeu de domination.

Je sentis subitement ma gorge se serrer. Sa main sur mon sexe me fait tressaillir brusquement. « A-Ah ! » Je me cambre, contre la voiture, lui offrant mon corps. Sa main est brûlante sur mon entrejambe qui n'en est que plus vaillante, agitée par des pulsées de sang. Je n'en pouvais plus, j'étais chaud comme jamais. Je le laissais me caresser un moment, l'excitation grimpant. Je le voulais. Subitement, je l'attrape par son poignet, et j'échange langoureusement nos places. Je le plaque contre la portière, l'air malicieux, en me mordant la lèvre. « Laisse-moi me faire pardonner d'abord... » fis-je, me fichant totalement d'être dans le parking, pouvant être pris en flagrant délit à chaque instant. J'étais bien trop excité pour m'arrêter, et bien trop alcoolisé pour que ma raison m'en empêche. Je viens mordre sa lèvre inférieure de nouveau, puis mes mains détachent la braguette du pantalon de Declan. Je viens masser son entrejambe, puis je descends peu à peu le long de son corps, jusqu'à ce que ma bouche atteigne son sexe, dressé devant moi, totalement dénudé. Je me remord la lèvre. Je les colle ensuite contre la longueur de son sexe, ma main tenant la base, et ma bouche venant embrasser ensuite le sommet. Je voulais lui donner du plaisir, qu'il ne regrette pas... Et que moi non plus, je ne regrette pas. Je voulais me donner à fond, montrer que j'avais envie de lui comme je n'avais jamais eu envie de personne. Après quelques léchouilles, j'ouvre la bouche, et j'englobe tout son gland. Je le suçote, je m'amuse, je le titille. Lui lentement, je gagne du terrain, et laisse glisser mes lèvres humides le long de son sexe. Je vais, je viens, lentement, avec une indécence sensuelle. J'espère que ça lui plaît, parce qu'au fond de moi, je bous.

© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mer 31 Aoû - 4:01

WILD + D&S
Δ Cause when you look like that  I've never ever wanted to be so bad, oh . It drives me wild .You're driving me wild



Cela faisait déjà un moment que nous tournions autour du pot. Nos corps se taquinaient l’un et l’autre au rythme de la musique tandis que nos lèvres elles, elles s’alliaient les unes aux autres. Je me sens bien ce soir.  Pourtant je ne devrais pas me sentir aussi bien, mais c’est plus fort que moi. L’alcool fait son effet sur mon corps et d’ailleurs cette connasse elle me fait pratiquement oublié qu’il y a un lendemain à tout ça. Peut-être que c’est Sasha le problème ? Avant ce soir, bien que je l’ai tout de suite trouvé mignon, jamais je n’aurais imaginé qu’il m’aurait fait autant d’effet. Étais-ce parce que j’étais sous l’effet de l’alcool et qu’il était ce fruit défendu qu’il m’attirait autant, je n’en sais rien.  Il m’attire, il me rend chaud et je deviens fou. Surtout lorsque ses mains parcourent mon corps pour finalement qu’elles s’arrêtent sur mon entre-jambe. Ma mâchoire se crispa de surprise, alors que mes hanches, elles, elles suivaient celles de Sasha. De toute évidence,  entre nous c’est installé ce petit jeu de chien et de chat histoire de savoir qui de nous deux allait flancher en premier. La provocation c’est la clé du succès. Ou peut-être serait-ce la provocation et ce pouvoir de dominance qui font leur effet ?  Un sourcil arqué je fis frotter mon entre jambe contre la cuisse de Sasha. Sans gêne, mais plutôt amusé, je regardai Sasha droit dans les yeux et lui fis une toute petite remarque sur mon entre-jambe. « La bête... j'aurais pas mieux dit. »  Elle qui était comment dire ? Bien réveillé mais surtout excité. Le sourire en coin, je laissai caresser « la bête » dessus mon jeans et approchai mes lèvres de son oreille en déposant l’une de mes mains derrière sa nuque. « Faudra la calmer tu sais ?   » Je me reculai doucement, puis l’entrainai avec moi à l’extérieur du bar. Définitivement nous n’allions pas passer la soirée là. Du moins pas si ces rapprochements nous mènent plus loin que de simple frottements l'un à l'autre.

Le pas un peu rapide, voir même pressé, je me dirigeai vers ma voiture dans le parking sous-terrain.  Au beau milieu de mon parcours je m’arrêtai pour embrasser aussi fougueusement soit-il mon partenaire pour la soirée.  Mes mains sur le contour de son visage je fis quelques pas de reculons, pour nous rapprocher un peu plus de ma voiture, puis une fois assez près, je le plaquait contre celle-ci  aussi fougueusement que mon baiser.  Je m’approchai d’une démarche aussi féline que d’une panthère perchée dans un arbre. J’allais le faire rugir, ou encore était-ce moi qui allais gémir une nouvelle fois sous ses caresses. Peut importe, sans me faire prier, j’approchai mes lèvres de son cou, l’embrassant, le léchant alors que mes mains elles passèrent sous son chandail. Je me retins pour ne pas le lui arracher. Mes mains passèrent sur ses abdos que je caressais dangereusement jusqu’à ce qu’elles se décident d’entrer dans son jean. « Fais-moi regretter... Punis-moi. » Me dit-il avant que je sente son corps bouger sous mes caresses. Un petit rire malicieux sorti d’entre mes lèvres. Je me mordillai la lèvre inférieure et tout en faisant pression sur sa virilité j’ajoutai : « Supplie-moi babe. »  C’est à partir de ce moment que je me rendis compte que je ne pouvais absolument pas faire abstraction de cette envie de sexe avec Sasha. « Mieux encore .. Implore-moi et je t'en ferai voir de toutes les couleurs, comme ça ne t'es jamais arrivé encore. » Dis-je au creux de son oreille, en chuchotant, mais surtout en continuant mes petits mouvements de vas et de viens sur lui.   Me savoir dominant sur lui, ça commençait à me faire perdre la tête. Cependant il y avait une chose. Vu où nous étions rendu sur ce terrain glissant, il était carrément impossible de faire un retour en arrière. De toute façon , cette idée ne me passait même plus par la tête. Tout à l’heure j’étais un peu plus lucide et compatissant pour Ethan, sauf que maintenant. Je nen ai absolument rien à foutre. J’peux sentir cette chaleur qui lui traverse le corps, alors que ma main s’amuse intimement avec  son membre. Je le sens pulser au contact de mes doigts alors que son corps se cambre. Je m’amuse avec lui et d’ailleurs de la façon  dont il réagit j’crois savoir comment égayer ses sens.

Alors que je venais de faire de lui mon nouveau jouet, je sentis sa main sur mon poignet. Je relevai donc les yeux pour le regardai et arrêtai tout mouvement. Par conséquent, je me retrouvai plaqué contre la voiture à mon tour. Un sourire en coin aussi malicieux que le premier mais encore plus désireux de savoir ce qu’il avait derrière la tête, fit son apparition. Je mordillai la lèvre inférieure  entièrement puis le laissai s’approcher de moi. « Laisse-moi me faire pardonner d'abord... »  Me dit-il alors que ses mains s’attardèrent sur braguette de mon jeans pour faire place à certaines caresses. Je soupirai de plaisir, lorsqu’elles s’attardèrent sur moi. Mon corps réagissait, tout comme ce qui me servait à prouver que je suis réellement un homme.  Celui-là, il se contractait doucement jusqu’à ce que Sasha se pose devant moi et qu’il dépose sa main à la base de mon sexe. Mon bassin s’avança doucement vers l’avant  alors que sa bouche m’engloba au complet. « Bordel.. Sa’» Dis-je en déposant mes mains à plat  sur la capot de la voiture, de chaque côté de mon corps.  Je me mis à grogner doucement, chaque fois que sa bouche allait et venait sur moi. Ma respiration s’accélérait, mon corps lui se crispait mais avant que je n’atteigne le point de non-retour, je passai l’une de mes mains dans les cheveux de  Sasha le forçant à me regarder. Je ne le lui tirai pas les cheveux, mais une fois qu’il eut relevé le regard vers moi je pris son mentons entre mes doigts le força à se relever. Je l’embrassai langoureusement et ouvrit la porte de la voiture pour le faire entrer dans la  voiture.   Je laissai s’allonger le siège arrière de la voiture puis me posai au dessus. Après avoir retiré ma chemise que je balançai quelques pars dans la voiture.  Posé au dessus de lui, cette fois je ne me fis pas prié pour lui retirer son chandail. Je passai de son cou, au creux de son torse, passant par ses mamelons que je chatouillai au passage, descendant toujours plus bas. Je m’arrêtai à son nombril que je chatouillai du bout de mon nez avant de laisser glisser le bout de ma langue sur cette ligne qui mène du bonheur pure. Je suivi le chemin jusqu’à bout. Longeant son membre du bout de ma langue pour finalement arrêter ma course sur son gland. Lui aussi je me mis à le chatouiller avec ma langue, puis au bout d’un moment mes lèvres n’englobèrent que le bout de son gland où J’exerçai une légère succion. Je n'allais tout de même pas le lui donner tout ce qu'il voulait tout de suite. Alors, je me retirai de l'endroit où je m'étais posé, pour finalement terminer le travail d'une main, alors que mon autre main, elle l'approcha de moi. J'allai donc titiller son muscle du bout de mes doigts. J'ignore si normalement avec Ethan c'est lui reçois ou non, mais bon au finalement je m'en fou. Ce soir, c'est moi qui décide. Alors s'il pense avoir le contrôle, han han pas question.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   Mer 31 Aoû - 17:57


WILD
Declan x Sasha

Mon corps fut clairement agité d'un violent frisson intérieur, qui vint titiller délicieusement mon vas-ventre quand il commença à me dominer par la parole. Sa voix, ses mots... étaient super sexy. Je n'avais jamais connu de partenaire aussi dominant et chaud que lui. Avec Ethan, nous "faisions l'amour" en bonne et due forme. Il n'y a jamais eu de débordement, de petites fantaisies... Et en entendant Declan, je me rendais compte que ça me plaisait. Que mes désirs enfouis resurgissaient, que j'avais besoin d'action, pas d'une romance sur un lit à baldaquins. Il me demandait de le supplier... Je le fis volontiers, devenant plus fiévreux encore en sentant son souffle près de mon oreille, et sa main continuer a me caresser avec envie. Je me sentais tellement à l'étroit dans mon pantalon désormais, sa main dans mon boxer, j'avais l'impression d'imploser. Je devais être clairement brûlant, en bas, que ce soit mon sexe, ou même... plus bas encore. Mon corps se détendait, tout comme esprit emprunt de plaisir, donc forcément... Je m'ouvrais doucement. « Pitié... » fis-je d'une voix brisée par le plaisir, pour l'allumer un peu plus. Si je me voyais... J'étais indécent à en mourir. Je n'avais jamais été comme ça. « J-J'te veux... » Je respirais fort, j'avais envie de plus. Je ne pensais pas à Ethan. Du moins plus. Pardon. Pardon, mais... Je ne suis pas si sage que ça finalement. Je ne suis pas ce petit Sasha, bon samaritain, bon sous tout rapport. Non, moi aussi j'ai envie d'une vie pleine d'imprévus. Même si je ne veux pas perdre Ethan, il me faut cette dose d'excitation... Cette dose d'adrénaline.

Je me décide à prendre un peu le dessus, et à lui donner un plaisir que je savais donner, et que j'aimais donner. Je le plaque contre la voiture, à ma place, et je descend, peu à peu, pour lui offrir une fellation digne de ce nom, me fichant totalement d'être à l'extérieur, risquant de nous faire prendre. Visiblement, ça lui faisait de l'effet. Je me donnais à fond, à genoux devant lui, complètement excité à l'idée de lui donner du plaisir de cette manière. Je vais et je viens, en plaquant ma langue contre la tige de son membre, et aspirant celui-ci à chaque retour. Mes lèvres humides caressent toute sa longueur, aussi loin que je puisse aller. Je l'entends gémir, ça me rend plus fou que jamais. Quelques minutes ainsi, avant que ses doigts me tirent la tête en arrière, son sexe s'échappant de mes lèvres. Je le regarde, et passe ma langue sur mes lèvres, provocateur. Je ne m'étais jamais vu aussi indécent... On aurait dit qu'il m'avait libéré. Tout ça en une soirée... Mais qu'est ce qu'il s'était passé ?

Je me retrouve vite sur mes deux jambes, relevé par Declan, qui reprends possession de mes lèvres, sans aucune gêne. Ma tête tourne de m'être relevé si vite, mais mon ivresse ne me gêne pas, elle m'aide à me sentir libre comme l'air... Libre comme Declan. Il ouvrit ensuite la voiture, me poussant sur la banquette arrière sur laquelle je m'étalais de tout mon long, le voyant venir au dessus de moi. Il retira mon haut, et je me retrouvais vite torse nu, sur cette banquette, ma peau blanche se révélant à ses yeux. Mon corps étaient brûlant et le passage de ses lèvres tout du long n'arrangea rien. Mes tétons pointèrent indécemment en le sentant venir, et mon corps, mon dos s'arqua quand il arriva au nombril, puis sous la ligne du dessous, jusqu'à mon pubis, désormais dénudé. Il glisse ses lèvres jusqu'à mon sexe, lui aussi. « Hn... » Je frissonne. Ca façon de faire me grise. J'ai tellement envie de lui que je serais prêt à zapper toute préliminaires. Mais c'était tellement bon que j'aurais aussi aimé que ça dure des heures...

Je le sens dominant. Je n'aurais pas la place de l'actif aujourd'hui, je le sais bien, et honnêtement, c'est la première fois que je n'en ai pas envie. J'ai envie qu'il me touche, qu'il me dévore, qu'il m'avale complètement. Qu'il me possède... J'étais passif avec Ethan, malgré tout, mais comme je l'ai dit, c'était du sexe très... Banal. Donc je n'y accordait pas plus d'importance. Mais là... Je ne voulais qu'une seule chose ; qu'il me prenne. J'étais prêt, je le voulais, prêt à le recevoir. J'ai été longtemps actif avec le peu de partenaires que j'ai eu avant Ethan, dans ma "jeunesse". Je sais ce que c'est. Mais là... « A-Ah, Dec', je... Mh.. » Mon corps tremblait de plaisir. J'écarte bien mes cuisses pour que mes vêtements glissent, et lui laisser l'occasion de bien se placer, et d'avoir accès à tout mon corps. J'ai juste les mollets bloqués à cause de mon pantalon et mon boxer au bout de mes jambes. Je suis nu devant lui, et je n'ai aucune honte. Mon corps est à sa merci. Je secoue mes pieds. Je veux avoir mes jambes de libre. Je me débarrasse d'une jambe, et je peux m'accrocher à lui. Je lève une jambes, et lui caresse le flan pendant qu'il me caresse. Mon corps était arqué sur le siège, et le réclamait. « J'te veux.. Prends-moi... » C'était dit. Peut-être qu'il refuserai, vu qu'il décidait de tout ce soir... Mais mon érection était bien trop forte. Mon bassin remuait inconsciemment au rythme de ses caresses. Je l'allumais involontairement, mais j'écoutais mon corps. Mes mains se lèvent, je veux le toucher. Je lui agrippe sa nuque, j'enroule ma jambe autour de sa taille. Je me redresse juste un peu en tendant le cou pour venir laper sa bouche. « Declan... »



© EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: WILD + D&S [HOT]   

Revenir en haut Aller en bas
 
WILD + D&S [HOT]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ME BEFORE YOU. :: the fun time :: BACK TO THE PAST :: MEMORIES-